ACCUEIL PEDAGOGIE RENSEIGNEMENTS ORCHESTRE NEWS VIDEOS LIENS
 
 Liste

 

Articles

Devenir un musicien !

Les secrets de la mémoire

l'apprentissage et l'écoute

La mémoire

L'individu et la musique

Les mémoires du musicien

L'enseignement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Article

Télécharger l'article au format pdf    

L'apprentissage instrumental et l'écoute du répertoire


 

  La pédagogie utilisée pour enseigner, repose intégralement sur la mémoire. Les élèves ont à disposition un disque représentant en moyenne deux années d’études. L’écoute de ce répertoire représente la seule et unique solution pour donner à l’élève les moyens d’apprendre efficacement.

  Pour tous les parents, le fait d’écouter le disque dans les premiers mois voir les premières années semble logique. L’enfant est très jeune et il est facile de comprendre qu’avant d’entrer en primaire, il est incapable de se débrouiller seul.

  La musique est un assemblage très sophistiqué de plusieurs dimensions:

1 Le tempo: division binaire ou ternaire d’un espace temps plus ou moins rapide.

2 La phrase musicale ou la mélodie: division de ton et de demi-ton sur une échelle de tessiture sonore.

3 Les rythmes: division plus ou moins rapide du tempo.

4 Les nuances: modulation plus ou moins prononcée des phrases musicales.

5 L’harmonie: assemblage très sophistiqué entre les notes afin de créer des accords.

 

 

  Ces 5 points essentiels pour savoir jouer d’un instrument, doivent d’une façon ou d’une autre être acquis. Pourquoi en traditionnel, les élèves dans un premier temps passent deux voir trois années à apprendre le solfège? Tout simplement afin de pouvoir décoder tous les symboles se trouvant sur une partition. Dès lors qu’un élève est considéré comme apte à apprendre à jouer d’un instrument, le professeur lui proposera pendant les premières années des pièces simples à lire. Ainsi, pendant ce temps, son apprentissage du solfège aura eu le temps de s’enrichir afin d’aller vers des pièces de musique plus riches.

 


  Avec cette pédagogie, nous n’avons pas besoin d’attendre que l’élève franchisse ces étapes en solfège pour pouvoir jouer de son instrument. L’écoute du répertoire tous les jours va amplement remplacer tout le travail théorique du solfège. Un élève écoutant régulièrement son disque va avoir mis en mémoire tous ces points techniques. Il sera capable de s’en servir dans son apprentissage instrumental.

Il aura une très grande capacité à:

1 Maîtriser le tempo en cherchant à atteindre la vitesse de la pièce sur le disque.

2 Reconnaître sans hésitation la mélodie qu’il apprendra avec la capacité de s’auto corriger.

3 Maîtriser tous les rythmes sans pour autant en connaître les symboles d’écriture.

4 Jouer avec les nuances dès la maîtrise de la pièce.

5 Reconnaître sans difficulté l’assemblage des notes pour former les accords.

 

 

 

Ainsi le seul travail que l’enfant aura à fournir dans son apprentissage sera de se consacrer exclusivement à l’apprentissage technique, c'est-à-dire la maîtrise des deux mains.

  Si l'élève abandonne l’écoute du répertoire, les effets ne se feront pas sentir immédiatement. L’élève va avoir dans sa mémoire à long terme une bonne partie de son futur répertoire. Ce ne sera qu’au bout de quelques mois, que les problèmes surgiront. Il ne sera possible de se rendre compte de l’abandon de l’écoute que lorsque l’élève ne sera plus capable de s’auto corriger. Le tout premier des symptômes de la perte de la mémoire de référence se retrouve dans la perte de maîtrise des différents rythmes. L’élève se met à jouer sans respecter correctement les durées des notes. Ensuite très rapidement, l’élève se met à jouer des notes incorrectes car il n’a plus en mémoire la mélodie. La mélodie s’estompe par bribe et le élève commence à jouer dans l’inconnu.

 



  Enfin, l’élève n’est plus capable de jouer par cœur car ses références auditives ne sont plus présentes et la maîtrise de son répertoire devient extrêmement difficile. L’élève finit par ne savoir jouer que les toutes dernières pièces étudiées. Il ne pourra pas remplacer cette écoute du répertoire avant de maîtriser le solfège. L’avance considérable qu’il a en instrument impliquera au moins d’arriver en fin de second cycle de solfège soit 7 années, afin de maîtriser théoriquement ce qu’il sait jouer sur son instrument.

  Il n’y a rien de pire pour un enfant que de se retrouver en difficulté. Il ne supporte pas de ne plus pouvoir jouer son répertoire, il refuse de le faire en groupe devant les autres. Un sentiment d’échec s’installe doucement.

  

 

 

 

 

Conception et création © Guitarissima 2008